HISTOIRE

Légendes

Provinces

LANGUE

ALBUM PHOTOS

Contes

Contines

DICTONS

 

 

 

Mihiaz egiten den mina, da azken sendatzen dena
La peine causée par la langue est la dernière à guérir

Munduan nahi duenak luzaroan bizi, oiloekin ohera eta txoriekin jagi
Pour vivre vieux couches toi avec les poules et lèves toi avec les oiseaux

Nere etxeko kea, auzoko sua baino hobea .
La fumée chez soi vaut mieux que le feu chez le voisin

Nolako egurra, halako sua .
Tel bois tel feu

Ohakoan dena ikasten, ez da jagoiti ahazten .
Chose apprise avant de dormir ne s'oublie jamais

Ohiturak lege ohi dakar .
Les coutumes charient les lois

Ohoin handiak urkarazten txikiak .
Les grands voleurs étranglent les petits

Oilo ibiltari, azerien janari .
La poule qui court sera mangée par le renard

Orratzak baino hariak luzeago izan behar du .
La pierre doit durer plus que l'aiguille

Sua eta ura, belaunetik behera .
Feu et eau doivent rester sous les genous

Sugabeko etxea, gorputza odolgabea .
Une maison sans feu est un corps privé de sang

Tresnak jabea dirudi .
Les outils ressemblent au propriétaire

Txalupan nagusi asko daudenean, arrantza gutxi.
Quand il y a plusieurs capitaines, la pèche est maigre

Txori ttattarra, abesti ttattarra
Un petit oiseau insignifiant, chante une petite chanson insignifiante

Ur beroaz erre txakurra, epelaren beldur da .
Chien ébouillanté craint l'eau tiède

Zenbat buru, hainbat aburu .
Autant de tètes autant d'opinions

Dantzatu nahi ez dana, ez doala dantzara
Si tu ne danse pas, ne va pas au bal

Egiak esan eta adiskideak gal
A dire la vérité on perd ses amis

Eroriz, eroriz, oinez ikasten da
Tomber, tomber, c'est en tombant qu'on apprend

Esaera zaharrak, gezurrik ez
Les vieilles paroles ne mentent pas

[1] [2] [3] [4] [5] [6] [7] [8] [9] [10] [11] [12] [13] [14] [15] [16]